Bienvenue sur le site de la 46ème
“La 46ème se déchaîne !”

Prenez soin de vous et de vos proches, lavez-vous les mains et gardez vos distances!

 

Chers parents, chers scouts

 

Cet été cela va buller!

Nos camps se mettent enfin en route. L’attente fut longue et les incertitudes nombreuses, merci de votre patience.
Comme vous pouvez l’imaginer, organiser un camp au temps du covid n’est pas chose simple et demande un peu d’adaptation. C’est pourquoi nous avons eu besoin de temps pour analyser les contraintes nouvelles, réunir les animateurs qui étaient pris par leurs examens et enfin définir nos plans d’action.

Le principe premier des camps est celui de la bulle. Chaque camp doit travailler en vase clos, ne peut entrer en contact avec une autre bulle et ne peut compter au maximum que 50 personnes au compteur (remplacer un départ par une arrivée pendant le camp incrémente celui-ci). Les bulles doivent rester étanches, ne peuvent donc s’ouvrir au contact avec la population externe ni se mélanger.

Il a été dit beaucoup de choses sur cette contrainte, mais celle-ci a force de loi (http://www.ejustice.just.fgov.be/eli/arrete/2020/03/23/2020030347/justel) et s’impose à nous.

Autorisation parentale et fiche médicale

Par ailleurs, les contraintes covid nous imposent de vous demander une autorisation parentale spéciale et une fiche médicale ad-hoc pour chaque enfant. Nous avons besoin des exemplaires papier remplis et signés. Un enfant ne pourra pas être accueilli sans celles-ci et serait renvoyé hors du camp. Il est donc capital que vous remplissiez celles-ci qui doivent être ensuite archivées par l’unité pour une période d’un an.

La fiche médicale est aussi adaptée, et nous vous demandons un avis médical positif si votre enfant fait partie d’un groupe à risque du covid-19. Par ailleurs nous avons un besoin impératif que vous nous transmettiez un exemplaire papier de cette fiche avec deux vignettes mutuelle.

Que se passe-t-il si un enfant est malade au camp?

Si un participant au camp venait à présenter des symptômes qui laisseraient penser à une contamination par le covid-19, nous prendrons un avis médical. Selon celui-ci le participant sera isolé et invité à quitter la bulle. Nous vous demandons donc d’être prêt à venir rechercher votre enfant le cas échéant. Un participant qui a été écarté du camp ne peut pas rejoindre la bulle par après. Les parents des autres enfants ne sont pas informés à ce stade. Si par après le cas de covid-19 est confirmé, le processus de tracing sera mis en route par les autorités.

Début et fin des camps

Exceptionnellement cette année les sections ont préféré éviter les transports en commun et vous demandent de venir déposer et chercher vos enfants.

L’idée générale est d’éviter de mettre en contact des personnes qui n’ont pas besoin de l’être. Il est donc préférable de prévoir des transports famille par famille.
Néanmoins, le co-voiturage est autorisé. Si un co-voiturage devait s’organiser, en voici les mesures :

        1. un seul adulte extérieur à la bulle par voiture (le conducteur) ;
        2. le conducteur ne doit présenter aucun symptôme lié au covid-19 (et n’en n’aura pas présenté dans les 5 jours qui précèdent le trajet) ;
        3. le conducteur portera un masque durant toute la durée du trajet, ainsi que les + de 12 ans ;
        4. les surcharges de voiture seront évitées (éviter de remplir la voiture à sa capacité maximale ;
        5. le conducteur veillera à ce que tous ses passagers soient munis de l’autorisation parentale et de la fiche médicale des animés complétée et signée (les enfants qui n’en seraient pas munis ne peuvent pas participer au camp).

 

Attention, afin d’éviter les interactions avec la bulle, les parents ne seront pas autorisés à venir installer leur enfant à l’intérieur de l’endroit de camp (principe du kiss & drive). Les sections essayeront d’organiser une arrivée décalée des enfants afin de garantir la distanciation sociale.

A la fin du camp, les animés et leurs parents qui viennent les rechercher sont invités à ne pas rester sur l’endroit de camp. Après celui-ci, les enfants doivent éviter le contact avec toute personne à risque et leurs grands-parents pour une période de 7 jours.

 

Scoutement vôtre,

 

Pour l’équipe d’unité,
Mandarin (Etienne Coveliers)

 

Notre unité se compose de quatre sections regroupant +/- 100 jeunes de 6 à 18 ans et se veut très familiale. Les sections fonctionnent suivant le projet éducatif de la Fédération “Les Scouts”. L’encadrement des enfants est assuré par des animateurs motivés, enthousiastes et participant aux formations organisées par la fédération.